Il n'y a aucune date prévue pour le moment.


Le projet éducatif

Notre tâche est d'inventer sans cesse des formules pédagogiques capables de traiter la différence sans organiser de "ghettos" et de faire travailler ensemble des élèves hétérogènes sans céder à la facilité du chemin unique.
Nous savons que le fait d'isoler systématiquement les élèves en difficultés risque de les engager dans une spirale de l'échec, mais nous savons aussi qu'en les traitant "à égalité" avec les autres, on creuse toujours un peu plus les écarts.
Notre tâche est donc de gérer l'Ecole pour que tous les élèves y apprennent dans la richesse de leurs différences.


1 / ETRE ATTENTIF AUX BESOINS DES JEUNES


  • A. Un regard

Nous sommes appelés à porter un regard sur les jeunes qui nous sont confiés pour apprendre patiemment à connaître leurs situations, leurs besoins, leurs attentes explicites ou implicites, leurs talents, leurs carences et la signification que ces réalités révèlent dans l'ensemble de leur vie.

  • B. Une connaissance réaliste et personnalisée des jeunes

Il nous faut prendre le temps de percevoir les besoins connus ou pressentis des jeunes.

Trouver ce temps nous invite :

  1. à dépasser le morcellement des horaires et la pression des programmes qui rendent difficile l'approche individualisée des filles et des garçons ;
  2. à inclure dans les horaires un certain nombre d'activités qui permettent ce contact et cette connaissance (ex: rencontres maîtres - élèves qui ne soient purement de type scolaire) ; 
  3. à favoriser la fonction des professeurs principaux qui assurent le suivi des élèves et coordonnent les efforts de leurs collègues.

  • La connaissance des jeunes c'est aussi :

- les accepter tels qu'ils sont, même s'ils nous déconcertent ;
- ne pas limiter notre connaissance aux aptitudes scolaires, mais dans la mesure où la discrétion nous le permet, rechercher une perception plus globale prenant en compte la vie familiale, le milieu social, la vie affective des jeunes, leurs relations, leurs goûts, leurs insuffisances et leurs besoins de formation spirituelle.

  • La connaissance est soutenue par l'espérance :

"L'on ne peut instruire sans supposer toute intelligence possible dans un marmot" ALAIN (Emile Charpentier, dit, philosophe).
En s'informant auprès des ses collègues, des parents, des médecins, ... pour limiter les erreurs et gagner du temps, l'éducateur garde sa liberté de jugement. Il ne catalogue jamais les jeunes. Il croit dans leur possibilité d'évolution et il leur en ouvre inlassablement l'accès, quelle que soit la situation de départ.
L'éducateur apprend aux jeunes à se connaître, à élucider le sens de leurs crises, et à y découvrir des appels cachés à plus de solidarité de don aux autres.
Le maître ne se présente pas comme celui qui sait tout, mais comme celui qui écoute avec attention, avec expérience et fraternité.

  • C. Des institutions adaptées

Sans compromettre la discipline ou le succès scolaires, nous devons considérer le jeune comme un sujet qu'il faut amener à se prendre en charge et à devenir Acteur ; pour cela il faut :

1 - Des méthodes d'enseignement :

Les jeunes ne peuvent être réduits à mémoriser ou à écouter des cours magistraux, ils doivent pouvoir questionner, exprimer leurs expériences, leur savoir déjà acquis, cela permet à l'enseignant d'adapter le contenu de ses cours.
Il faut alors aller plus loin et apprendre patiemment aux jeunes à connaître leur fonctionnement propre dans les domaines cognitif, relationnel et spirituel. Les pédagogies qui favorisent l'individualisation et l'expression répondent pour le mieux à ces finalités.

2 - Une ambiance:

L'école doit travailler à devenir un des lieux de vie du jeune, où il se sait aimé, écouté, apprécié, reconnu et respecté.

Nous devons rendre les jeunes plus actifs, cela suppose qu'ils aient "leur mot à dire" (présence aux conseils de classe, au conseil d'établissement...)
Cela suppose donc des temps et des lieux de contacts, où le jeune apprend l'usage du jeu démocratique, pouvoir vivre une authentique vie associative, avoir des initiatives que l'on peut gérer en équipe.


2 / ETRE ATTENTIF AUX PLUS DEMUNIS


Etablissement catholique, nous devons être attentifs aux pauvres, aux gens modestes, aux jeunes en difficultés.

Cela nous pousse à donner sans trop compter de notre temps ou de nos talents. A adopter des pédagogies d'écoute, d'expression et un suivi personnalisé.
L'école doit former des jeunes compétents, qui devront utiliser cette compétence au service des autres pour le bien de la justice et de la paix.


3 / ETRE ATTENTIF AUX DIFFICULTES SCOLAIRES


Etre attentif aux jeunes, c'est leur montrer que nous croyons inlassablement en eux, quelles que soient leurs difficultés.
Nous devons rechercher ces causes et trouver une méthode qui s'attaque à la racine du mal (groupe de niveau, pédagogie adaptée à l'élève, rythmes diversifiés, suivi attentif ...).
 
Comme le dit le proverbe chinois : "Nous devons imaginer de nombreux chemins pour parvenir au sommet de la montagne."


4 / ECOLE CATHOLIQUE


Une école chrétienne ne peut se limiter à présenter le fait chrétien à travers des cours de culture religieuse. Nous devons aider le jeune à trouver son itinéraire spirituel, pour cela il faut l'aider à mieux se situer par rapport à Dieu, aux autres et à lui-même. Par son ambiance de fraternité, l'école aide à la construction d'une communauté humaine de jeunes et d'adultes qui sera une communauté de foi.


5 / ENSEMBLE


L'école va bien lorsqu'elle réussit à faire jouer la complémentarité des talents entre ceux qui assurent son fonctionnement : talents humains, professionnels, spirituels...
L'école va bien lorsqu'elle ne vit pas en circuit fermé.


Tous les membres de la Communauté Educative : jeunes, parents, enseignants, éducateurs, personnels administratifs et de service, gestionnaires, sont appelés à oeuvrer dans le sens de ce projet.

OGEC
Mentions légales
Les activités extra-scolaires
L'organigramme
Les actualités de l'école
Le projet éducatif
Arts Plastiques
L'animation pastorale
Le projet pédagogique
Découverte professionnelle 3h (DP3)
Nos partenaires
Rectorat de Dijon
Page facebook de L'APEL de l'Ecole-Collège Notre Dame de Cosne sur Loire
Apel
Prestweb

Création & Design
Prestweb | Solutions internet pour entreprises